The Contouring Question

Version française ci-dessous

contouring palettes, contouring kit, contouring powders

We’ve all been hearing for years now about this inevitable, Kardashian-endorsed make-up trend: contouring. And ever since I started looking into it and even experimenting with it, I’ve had very mixed opinions about it. 

To me, make-up is something that should enhance one’s natural beauty and have a bit of fun, but one should definitely be able to do without. 

Of course, I haven’t always had this attitude towards make-up: as a teenager, my bedroom crawled with dozens of different products, my beauty routine would take at least an hour every morning (hence, to this day, I am still remembered for being late almost all the time at school!) and I would feel completely naked if I didn’t have foundation, concealer, eyeshadow, mascara, and lip colour on (and if my hair wasn’t perfectly straightened). 

There was also the acne problem that I dealt with, and that I still do today, even though it has improved a lot. But a few years back, I was (and still am) grateful to make-up because it allowed me to hide my blemishes, and gave me enough confidence to love my best assets (my eyes!) and highlight them. 

In the last five years, however, as the contouring trend gained more and more popularity, I made drastic cuts to my arsenal of beauty products, and today I’m rather proud to say that I can do with ten absolute must-haves. Most of the time, I don’t feel the need to wear all these products at the same time. 

Hence the contouring dilemma. 

I know myself well enough, and I will try everything once. I do find contouring appealing on the women who do it. And from what I’ve tried, I like it a lot on myself. BUT do I want to change drastically my features? Do I want to make my nose, cheekbones, and face shape fit within certain beauty standards and, hence, look like every other girl who’s doing the same thing? Do I want to risk becoming addicted to contouring to the point that I would dislike how my face looks normally? Do I want to wear make-up every day, even when it’s hot or when I’m going to the pool? Do I want to feel self-conscious every time I kiss somebody on both cheeks, because I risk transferring some of my make-up on them? What if I do it occasionally, won’t it look weird if I look a certain way one day, and the next I look differently? 

Contouring definitely does raise a lot of questions, and I would love to know if others have them as well or if I am just very, very complicated... (ok, ok, yes, I am, that's for sure.)

I’d love to hear your thoughts about contouring, so please tell me what’s your take in the comments below!

Love, 
S
__

____________________________________________________________________________________

On entend parler depuis des années de cette tendance make-up inévitable et assez encouragée par les Kardashian : le contouring. Et depuis que j’ai commencé à regarder là-dedans et même à tester un peu, j’en ai des opinions assez mixtes. 

Pour moi, le maquillage est quelque chose qui devrait apporter un peu plus à notre beauté naturelle, et nous permettre aussi de s’amuser un peu, mais on devrait certainement être capable de s’en passer. 

Bien entendu, je n’ai toujours pas eu cette attitude vis-à-vis du maquillage : quand j’étais adolescente, ma chambre à coucher croulait sous les douzaines de différents produits de beauté, je prenais une heure tous les matins pour me préparer (ce qui fait que même aujourd’hui, on se souvient encore que j'étais toujours en retard en cours !), et je me sentais complètement nue si j’étais sans fond de teint, correcteur, ombre à paupières, mascara et rouge à lèvres (et il fallait que mes cheveux soient parfaitement lissés). 

Il y avait aussi mon petit problème avec l’acné, qui perdure encore aujourd’hui malgré d’énormes améliorations. Mais il y a quelques années, j’étais reconnaissante (et je le suis encore) d’avoir le maquillage parce que ça me permettait de cacher mes boutons, et ça m’a donné assez de confiance en moi pour apprécier mes plus beaux traits (mes yeux, surtout!) et les mettre en valeurs.

Depuis cinq ans, par contre, pendant que la tendance du contouring est devenue de plus en plus populaire, j’ai drastiquement réduit mon arsenal de produits de beauté, et aujourd’hui c’est avec un peu de fierté que je dis que je suis capable de me contenter d’une dizaine de produits must-haves. Et la plupart du temps, je n’ai même pas besoin de porter tous ces produits en même temps. 

D’où le dilemme du contouring. 

Je me connais assez bien pour savoir que j’essaierai tout une fois au moins. Je trouve que le contouring va très bien aux femmes qui le font. Et de ce que j’ai testé, je l’aime bien sur moi. MAIS est-ce que je veux changer drastiquement mes traits ? Est-ce que je veux rendre mon nez, mes pommettes, et la forme de mon visage conformes avec certains standards de beauté, et donc ressembler à n’importe quelle autre fille qui fait la même chose ? Est-ce que je veux prendre le risque de devenir dépendante du contouring au point que je pourrais ne plus aimer mon visage “normal” ? Est-ce que je veux me maquiller tous les jours, même quand il fait chaud ou quand je vais à la piscine ? Est-ce que je veux me sentir gênée à chaque fois que je fais la bise à quelqu’un, parce que je risque de lui transférer mon maquillage sur sa peau ? Et si je le fais de temps en temps, ça ne paraitra pas bizarre si un jour j’ai une certaine tête, et le lendemain je suis différente ? 

Le contouring donne certainement lieu à plein de questions, et j’aimerais beaucoup savoir si d’autres ont aussi toutes ces questions, ou bien si je suis juste très, très compliquée… (je le suis, ok, c'est certain...)

Je serais donc ravie d’avoir vos avis sur le contouring, alors n’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez dans les commentaires ! 

Bises, 
S
__


No comments:

Copyright French Girl In DC 2016. Powered by Blogger.