Scent of a woman


When I was a teenager, my usual perfume was Chanel Number 5. My second-choice was (and still is) Paris by Yves Saint Laurent, which is my grandmother's signature scent, and reminds me of her. 
And at certain times, mostly for the evening, I felt confident enough to wear the strong, spicy, and powerful Opium.

I also had short-lived love affairs with 
other scents, some mythical, and some unknown. And I dabbled into perfume-making with essential oils. At some times, I just applied one single essential oil on my pulse points: rose, lavender, bergamot, ylang-ylang or jasmine.

But for a while I have been longing for a scent that defines much better the transformations I've been going through on the emotional level. I had matured, fully affirmed myself as a lesbian, and cast aside a small percentage of my blatant, Barbie-doll femininity for a more sophisticated, almost androgynous woman. I had become a woman who knew what she wanted in life and love, and I wanted something that translated this transformation into a scent that I could really make mine. 
And then during my summer in Lebanon, an acquaintance offered me several skincare oils and other beauty finds she had picked up from a village shop in the mountains. Among them was this solid perfume, which, funny enough, she had mistaken for incense. 

I thought about the allergy risk for a second. But then I said, what the hell, I had already been using a 3$ khol stick on my eyes without having any problems, and I'm a contact-lens wearer. And so I opened the small tin box, and I unwrapped the bar of solid perfume and rubbed it on my wrists. 
And this is how I found my signature scent. Slightly sweet and floral, but also spicy and smokey, this perfume, Musk Jamid, a Pakistani product that costs about 8$ on Amazon, has matched the description that I couldn't find anywhere else, the description of the woman I was become.

I had forgotten that the Middle-Eastern and Oriental approach to perfumery is a much different one than what we have become used to. It is a mysterious art, as mysterious as the women themselves. Women, who are expected to mask their appearance and their behaviour by traditional conventions, forego subtlety and use heavy scents to mark their presence. 

The power of fragrance is a funny thing. It definitely goes far beyond a pleasant additive to one's beauty routine. Scent evokes feelings and brings back up memories. It gives us confidence and energy, calm and peace, and even puts us in a romantic mood. And while I cannot say that I will wear this perfume forever, I know that as I evolve into the next stages of my life, I will always be able to find a scent that defines that stage. And when I will be feeling nostalgic, I know that a whiff from the nearly-empty bottles in the back of my closet will take me back to the past.

What perfumes defined the different stages of your life? Tell me in the comments below!


*****


Pendant mon adolescence, mon parfum habituel était le Numéro 5 de Chanel. Mon deuxième choix était (et reste encore) Paris d'Yves Saint Laurent, qui est le parfum par excellence de ma grand-mère et qui me fait toujours penser à elle. Et à certains moments, surtout pour le soir, je me suis sentie assez audacieuse pour mettre une touche forte, épicée, et puissante d'Opium.

J'ai aussi eu de courtes histoires d'amour avec d'autres parfums, certains mythiques, et d'autres inconnus. Et j'ai aussi tenté de fabriquer mes propres parfums avec des huiles essentielles. Des fois, j'ai appliqué un seul type d'huile essentielle sur mes points de pulsations : rose, lavande, bergamote, ylang-ylang, ou jasmin.

Mais pendant un certain temps, j'ai eu envie d'un parfum qui définit beaucoup mieux la transformation que j'ai subi sur le plan émotionnel. J'avais muri, je m'étais complètement affirmée en tant que lesbienne, et j'avais mis de côté une partie de ma féminité ostentatoire de poupée Barbie pour une femme beaucoup plus sophistiquée, presque androgyne. J'étais devenue une femme qui savait ce qu'elle voulait de la vie et de l'amour, et je voulais quelque chose qui pourrait traduire cette transformation en un parfum qui serait vraiment le mien.

Et puis, en été au Liban, une connaissance m'a offert plusieurs huiles pour la peau, et d'autres produits de beauté qu'elle avait dénichés dans un magasin général à la campagne. parmi ces produits se trouvait ce parfum, qu'elle avait par erreur pris pour de l'encens. 

J'ai pensé au risque d'allergies pendant une seconde. Mais après je me suis dit, peu importe, j'utilisais déjà un bâtonnet de khôl à 3$ sur mes yeux sans avoir de problèmes, et je porte des lentilles de contact. Alors j'ai ouvert la petite boite en métal, et j'ai déballé la petite barre de parfum solide, et je l'ai frottée contre mes poignets.

Et c'est comme ça que j'ai trouvé mon parfum. À la fois doux et floral, mais aussi épicé et fumé, ce parfum, Musk Jamid, un produit pakistanais qui coûte environ 8$ sur Amazon, a répondu à la description que je ne pouvais trouver nulle part ailleurs, la description de la femme que j'étais devenue. 

J'avais oublié que la vision orientale de la parfumerie est très différente de ce à quoi on s'est habitués dans l'Occident. C'est un art mystérieux, mystique presque, aussi mystérieux que les femmes elles-mêmes. Les femmes qui sont tenues de masquer leur apparence et leur comportement par les traditions, mettent à part la subtilité et utilisent de lourdes senteurs pour marquer leur présence, leur existence.

Le pouvoir du parfum est une chose mystérieuse. Pour moi, c'est beaucoup plus qu'une étape agréable de mon rituel beauté. Le parfum évoque des sentiments et ramène des souvenirs. Il nous donne de la confiance en sio, de l'énergie, du calme et de la paix intérieure, et nous met même d'humeur romantique. Et bien que je ne puisse pas dire que je porterai à jamais ce parfum, je sais que lorsque j'évoluerai à travers les futures étapes de ma vie, je serais toujours capable de trouver un parfum qui définit ces étapes. Et quand je me sentirai nostalgique, je sais que de sentir les bouteilles presque entièrement vides, rangées dans le fond de mon placard, suffira à me ramener dans le passé. 

Quels parfums définissent les périodes majeures de votre vie ? Racontez-nous dans les commentaires !


*****


Shop the story

No comments:

Copyright French Girl In DC 2016. Powered by Blogger.